Mémoire des Vins Suisses
Vins · Vaud

Raissennaz Grand Cru

Domaine Henri Cruchon

Premier millésime MDVS
2001
Appellation
La Côte AOC Morges
Cépage
Pinot Noir
Parcelle
Vignoble de 0,7 ha sur la commune de Monnaz, exposition sud-ouest à 450 m d’altitude
Nature du sol
Terre blanche avec beaucoup de calcaire actif sur fond de moraine glacière
Densité de plantation
6600 ceps par hectare
Système de culture
Guyot bas et mi-haut
Année de plantation
1972
Système d’exploitation
Biodynamie
Vinification
Macération grappes entières sans éraflage dans de petites cuves de 500 kg. Levures indigènes. Eraflageage au deux tiers de la fermentation. Puis pigeages manuels jusqu’à épuisement des sucres. Entonnage dans des barriques de 225 l à la sortie du pressoir. Malolactique au printemps. Soutirage à l’automne dans petits foudres de 500 l. Mise en bouteille au printemps suivant sans collage ni filtration après 18 mois d’élevage.

Notes de dégustation

2013
Alcool:
Acidité totale:
Sucre résiduel:
Dégustation du 13.12.2017
Grenat; nez intense, notes vanillées et balsamiques; attaque assez souple; jolie structure; tanins enveloppés; pointe d'amertume en finale; un peu rustique, mais original et bien bâti; long et épicé. (pth)
à garder
2012
Alcool:
Acidité totale:
Sucre résiduel:
Dégustation du 6.12.2016
à garder
2011
Alcool: 13,6 % Vol.
Acidité totale: 4,7 g/l
Sucre résiduel: 1,0 g/l
Dégustation du 9.12.2015
Rubis brillant ; nez ouvert, de pétale de rose, un peu terreux ; attaque souple, bon glycérol ; harmonieux, savoureux, enveloppé ; beau vin, avec du gras, de la puissance et une pointe de rusticité fraîche en finale, avec des notes aromatiques. Belle personnalité ! (pth)
à suivre
2010
Alcool: 13,8 % Vol.
Acidité totale: 4,3 g/l
Sucre résiduel: 0 g/l
Dégustation du 13.12.2017
Rouge moyen, reflets orangés; nez un peu fermé, avec des notes fumées, d'allumette frottée; attaque assez souple sur les fraises mûres; un peu suave; belle bouche, ample, ronde; finale un peu rustique, sur l'amertume; beau volume, léger boisé vanillé en fin de bouche; large et ample, un peu chaud en fin de bouche. (pth)
à suivre
Dégustation du 16.12.2014
à garder
2009
Alcool: 14,0 % Vol.
Acidité totale: 4,4 g/l
Sucre résiduel: 0,5 g/l
Dégustation du 6.12.2016
à suivre
Dégustation du 23.10.2013
Une robe rubis dense et brillante, un nez moyennement expressif où se mêlent des notes de fruits rouges, de cuir, de fumée et de pierre chaude ainsi qu'un soupçon de bois, une bouche élégante mais volumineuse dotée de tanins fondus, fins et mûrs offre une matière souple. Légère amertume minérale en finale (at)
à suivre
2008
Alcool: 12,8 % Vol.
Acidité totale: 4,7 g/l
Sucre résiduel: 1,4 g/l
Dégustation du 9.12.2015
Grenat soutenu ; nez un peu grillé ; attaque fraîche, sur les herbes médicinales, les fruits rouges, avec des notes de chocolat ; tanins fermes, encore bien présents ; légère verdeur et amertume en finale ; boisé pas encore fondu. Un peu carré et austère. A garder ! (pth)
à garder
Dégustation du 3.07.2012
Differenziert und fein im Duft, mit einem Zusammenklang von Frucht (Kirschwasser, Weichsel) und Kräutern (Beifuss). Der Auftakt ist saftig und mild, die Gerbstoffe zeigen eine mürbe Körnung und sind passend gewichtet. Bereits in der Gaumenmitte kehren Kräutertöne wieder. Neben der entspannten, säuredezenten und etwas zur Behäbigkeit neigenden Anlage sind vor allem sie es, die dem Wein Persönlichkeit geben. (us)
à suivre
2007
Alcool: 12,5 % Vol.
Acidité totale: 4,9 g/l
Sucre résiduel: 0,1 g/l
Dégustation du 23.05.2017
Rouge à reflets vermillon; nez de fruits rouges sauvages, de raisinets, avec une discrète note boisée; attaque fraîche, sur une pointe de suavité; tanins déjà fondus et finale sur les petits fruits rouges macérés; un pinot à la fois rustique et élégant. (pth)
à suivre
Dégustation du 16.12.2014
à suivre
Dégustation du 18.12.2009
Robe d'un rubis léger; nez marqué et fruité avec des arômes de petits fruits rouges et de cerises; bouche de densité moyenne, fraîche, soutenue par une jolie acidité et des tanins bien présents; longueur moyenne; un pinot noir élégant, fruité, encore un peu jeune. (mk/jli)
à garder
2006
Alcool: 12,9 % Vol.
Acidité totale: 4,6 g/l
Sucre résiduel: 0,2 g/l
Dégustation du 23.10.2013
Robe rubis dense; notes expressives de fruits rouges (fraise et framboise) où percent le jasmin, le caramel et le romarin; vin complexe tout en finesse doté d'une acidité juteuse et d'une finale persistante (at)
à suivre
2005
Alcool: 13,1 % Vol.
Acidité totale: 5,0 g/l
Sucre résiduel: 0,1 g/l
Dégustation du 27.02.2015
Kräftiges Rot mit bräunlichem Rand; mittlere Intensität, dezent rotfruchtig, Noten von Veilchen, Dörrobst, Pflaumen, Teer, Leder, Unterholz; kurzer, weicher Auftakt, präsente Säure, markanter, anhänglicher Gerbstoff (Holz), Aromen von Trockenfrüchten, Leder, Unterholz; leicht bitterer, aber frischer Abgang. Noch etwas sperriger, aber kräftiger Wein, Diskrepanz Nase-Gaumen. (mk)
à suivre
Dégustation du 3.07.2012
Auffallend dichte Farbe. Komplexer Duft: Haferflocken, teerig, Nougat, Zimt, balsamische Noten, Kräuter. Im Mund stoffig, sehr dicht, hintergündiger Nerv, fleischig-trockenes Tannin, breit und körnig im Bau, hohe Verdichtung, noch immer kompakt und nahezu jugendlich. (us)
à garder
2004
Alcool: 12,9 % Vol.
Acidité totale: 4,5 g/l
Sucre résiduel: 0 g/l
Dégustation du 13.12.2017
Rouge moyen à reflets brunâtres; nez épicé, de vermouth, d'herbes médicinales, de quinine; attaque fraîche, retour sur les herbes médicinales, le malt; finale un peu astringente, sur la terre, les racines, la gentiane jaune. Un vin curieux! (pth)
à boire
Dégustation du 16.12.2014
à suivre
2003
Alcool: 15,0 % Vol.
Acidité totale: 4,9 g/l
Sucre résiduel: 2,7 g/l
Dégustation du 6.12.2016
à boire
Dégustation du 23.10.2013
Robe rubis dense et profonde; nez moyennement expressif de fruits noirs bien mûrs, voire confiturés comme le pruneau sec; attaque souple, bouche opulente, matière soyeuse et onctueuse mais un peu monolithique serrée dans des tanins encore perceptible. Finale chaleureuse et un rien suave (at)
à boire
2002
Alcool: 12,8 % Vol.
Acidité totale: 4,8 g/l
Sucre résiduel: 0 g/l
Dégustation du 9.12.2015
Belle robe dense ; nez de fruits compotés, légère évolution, sur le pain de seigle, le malt ; attaque assez souple, enveloppante ; un peu rustique ; notes de sous-bois; belle acidité ; fraîcheur étonnante ! Dense et compact, a dépassé son apogée. (pth)
à suivre
Dégustation du 3.07.2012
Reifer Duft: süsse «Garriguette»-Erdbeeren und Walderdbeeren. Geschmolzene Gaumenstruktur, weiches, mürbes Tannin mit einem Rest an Körnung. Breiter. etwas antrocknender Abklang mit mittelgewichtiger aromatischer Begleitung. (us)
à boire
2001
Alcool: 12,2 % Vol.
Acidité totale: 5,0 g/l
Sucre résiduel: 0 g/l
Dégustation du 13.12.2017
Rouge moyen à reflets orangés; nez de fruits rouges macérés, notes de foin et de tabac blond; attaque sur les fruits rouges; belle densité, joli volume; tanins un peu rêches mais assez harmonieux; long en bouche, avec une jeunesse surprenante, mais manque un peu d'aromatique. (pth)
à boire
Dégustation du 16.12.2014
à boire