Mémoire des Vins Suisses
Vins · Vaud

Domaine de Crochet Cuvée Charles Auguste

Charles Rolaz, Hammel – Terres de Vins

Premier millésime MDVS
2001
Appellation
La Côte AOC
Cépages
Syrah (65%), Cabernet Franc (30%), Cabernet Sauvignon (5%)
Parcelle
1 ha situation sud/sud-est sur le Domaine de Crochet à Mont-sur-Rolle à 330 m d’altitude
Nature du sol
Moraine, argileux, calcaire pierreux
Densité de plantation
7700 ceps par hectare
Système de culture
Guyot
Année de plantation
1993
Système d’exploitation
Production intégrée
Vinification
Egrappage. Macération à froid pendant quelques jours. 3 semaines de fermentation avec levures indigènes en cuve acier ouverte, pigeage journalier. Fermentation malolactique et élevage 18 mois en barriques, dont 35%–50 % neuves. Pas de filtration.

Notes de dégustation

2013
Alcool:
Acidité totale:
Sucre résiduel:
Dégustation du 18.12.2017
Pourpre profond, reflets violine; nez épicé,  poivré, de moka, d'herbes sèches et de fumé;  attaque poivrée; puissant, marqué par la syrah; fin de bouche épicée et empyreumatique. (pth)
à garder
2012
Alcool:
Acidité totale:
Sucre résiduel:
Dégustation du 13.12.2016
à garder
2011
Alcool: 14,3 % Vol.
Acidité totale: 5,1 g/l
Sucre résiduel: 0 g/l
Dégustation du 14.12.2015
Pourpre profond ; nez ouvert, floral, avec des notes épicées, poivrées — on sent la syrah ! — ; attaque fruitée, fraîche et suave ; on retrouve la syrah en bouche ; jolie structure ; bonne longueur ; un vin charmeur, moderne, voire australien, avec une pointe de chaleur en finale ! (pth)
à suivre
2010
Alcool: 13,8 % Vol.
Acidité totale: 4,7 g/l
Sucre résiduel: 0 g/l
Dégustation du 18.12.2017
Pourpre profond; nez très aromatique de jasmin, avec des notes torréfiées; attaque fraîche; structure moyenne; finale sur les fruits rouges, le romarin et le poivre rose; tanins encore fermes; un vin original, puissant, à l'aromatique complexe (pth)
à garder
Dégustation du 17.12.2014
à garder
2009
Alcool: 14,0 % Vol.
Acidité totale: 5,0 g/l
Sucre résiduel: 0 g/l
Dégustation du 13.12.2016
à suivre
Dégustation du 1.11.2013
Robe grenat dense; nez expressif et épicé où pointent des fruits noirs, des herbes aromatiques, du goudron et une note balsamique; vin ample et puissant, généreux et ample, grosse masse tannique bien intégrée, romatique expressive et épicée ainsi que finale de réglisse composent un vin harmonieux d'une certaine sévérité (at)
à garder
2008
Alcool: 13,8 % Vol.
Acidité totale: 5,8 g/l
Sucre résiduel: 0 g/l
Dégustation du 14.12.2015
Pourpre profond ; nez un peu masqué par l’élevage, vanillé, avec des senteurs tourbées qui rappellent le whisky ; attaque très fruitée, sur les fruits rouges ; milieu de bouche un peu austère ; finale un peu amère ; belle fraîcheur, tenue par l’acidité, mais un peu court et sec en finale. (pth)
à boire
Dégustation du 4.07.2012
Ein vielschichtiger Aromencocktail: «süsser» Holzton, Kandiszucker, Cassis, Kräuterbitter, Waldboden, schwarze Beeren und Heu. Homogener Gaumenfluss mit sandigem Tannin, prägnante Säure. Ein konzentrierter Wein, als anspruchsvolle Cuvée konzipiert, die erst im Lauf der Flaschenreife ihre Harmonie finden wird. (us)
à garder
2007
Alcool: 13,5 % Vol.
Acidité totale: 5,3 g/l
Sucre résiduel: 0 g/l
Dégustation du 29.06.2017
Grenat; beau nez ouvert, avec des notes de cassis et de violette, qui évoque la syrah; attaque fraîche; un vin avec beaucoup d'extraction, puissant; boisé luxuriant, qui évoque le bois de cade; finale épicée et tannique; un vin encore austère. (pth)
à garder
Dégustation du 17.12.2014
à suivre
Dégustation du 18.12.2009
Robe d'un rouge intense et juvénile; nez épicé avec des arômes de fruits à noyau et des notes de baies noires et de bois doux; bouche ample, équilibrée, belle acidité, tanins bien fondus; finale encore un peu sèche; vin moderne et souple avec de la réserve. (mk/jli)
à garder
2006
Alcool: 13,9 % Vol.
Acidité totale: 4,8 g/l
Sucre résiduel: 0 g/l
Dégustation du 1.11.2013
à suivre
2005
Alcool: 14,3 % Vol.
Acidité totale: 5,3 g/l
Sucre résiduel: 0 g/l
Dégustation du 27.02.2015
Dunkles, kräftiges, nur leicht aufgehelltes Rot; recht intensives Bouquet, Noten von Mokka, Sauerkirsche, Waldbeeren, etwas Peperoni, Provencekräuter; weicher Auftakt, saftige Säure, präsenter, etwas grober Gerbstoff, leicht grünliche Aspekte, Aromatik: schwarzfruchtig, Lorbeer, Mandeln. Etwas konstruierter, eher ungehobelter Wein. (mk)
à suivre
Dégustation du 4.07.2012
Vitale Farbe. Verschlossener Duft mit Kräuter-Aromen: Thymian, Kräuterbitter. Im Mund reifer als im Duft, geschmolzen mit dezenter Säure, deutlich taktil-mineralisch fortsetzend. Die Gaumenstruktur überzeugt schon jetzt, die Aromen müssen sich noch entfalten. (us)
à suivre
2004
Alcool: 13,5 % Vol.
Acidité totale: 5,3 g/l
Sucre résiduel: 0 g/l
Dégustation du 18.12.2017
Pourpre à reflets brunâtres; nez floral, de jasmin, mais aussi animal; attaque un peu végétal; assez puissant; notes d'évolution en bouche: on retrouve un côté animal, mais aussi juteux; finale longue, persistante, sur des notes de moka et des tanins un peu verts. (pth)
à suivre
2003
Alcool: 13,8 % Vol.
Acidité totale: 4,9 g/l
Sucre résiduel: 0 g/l
Dégustation du 13.12.2016
à boire
Dégustation du 1.11.2013
Robe sombre et dense; nez complexe qui marie les fruits noirs, les épices, le goudron, la menthe et le romarin; attaque franche, bouche pleine, acidité agréable, tanins racés et élégants, jus soyeux composent une cuvée de belle facture très persistante (at)
à boire
2002
Alcool: 13,8 % Vol.
Acidité totale: 5,2 g/l
Sucre résiduel: 0 g/l
Dégustation du 14.12.2015
Pourpre profond ; nez un peu animal, notes de brettanomyces; attaque fraîche ; bonne structure ; du gras, de la puissance ; attaque suave ; finale sur le cassis, les fruits noirs ; plus fruité que puissant, tanins un peu verts. (pth)
à suivre
Dégustation du 4.07.2012
Reifer Cassis-töniger Duft. Am Gaumen homogen und rund mit eher schlankem, leicht grünlichem (aber durch die Reife gut eingebundenem) Extrakt. Präsente Säure. Lebendige Abgangsfrucht, der es zwar an der letzten Komplexität und Länge fehlt, doch dafür entschädigt eine intensive taktile Mineralität. (us)
à suivre
2001
Alcool: 13,0 % Vol.
Acidité totale: 5,1 g/l
Sucre résiduel: 0 g/l
Dégustation du 18.12.2017
Pourpre à reflets brunâtres; nez empyreumatique; attaque fraîche; bon volume en bouche, sur des saveurs de pruneau; tanins fermes; le boisé commence à se fondre; un vin bien bâti, qui a tenu dans le temps; finale épicée, poivrée et clou de girofle; tanins un peu verts. (pth)
à suivre
Dégustation du 17.12.2014
à boire