Mémoire des Vins Suisses
Vins · Vaud

Dézaley Grand Cru Médinette

Domaine Louis Bovard

Premier millésime MDVS
1999
Appellation
Dézaley Grand Cru Lavaux AOC
Cépage
Chasselas
Parcelle
4 ha en terrasses, exposition sud, commune de Puidoux, 380–500 m d’altitude
Nature du sol
Gréseux très ancien sur roche de poudingue
Densité de plantation
9000–12 000 ceps par hectare
Système de culture
Gobelet et Cordon Royat
Année de plantation
Vignes de 30 ans d’âge en moyenne
Système d’exploitation
Production intégrée et sinon, partiellement, biodynamie
Vinification
Léger foulage, pressurage, débourbage. Fermentation alcoolique, puis malolactique. Elevage de 10–15 mois sur lies fines en foudres de chêne, légère filtration avant la mise en bouteilles.

Notes de dégustation

2016
Alcool:
Acidité totale:
Sucre résiduel:
Dégustation du 7.12.2017
Jaune à reflets verts; nez un peu masqué, sur les herbes médicinales (verveine); attaque sur une matière mûre, presque suave; belle puissance, avec une impression de richesse; finale sur les fruits mûrs, avec des notes de pêche et d'abricot. (pth)
à suivre
2015
Alcool:
Acidité totale:
Sucre résiduel:
Dégustation du 5.12.2016
à garder
2014
Alcool: 13,1 % Vol.
Acidité totale: 3,8 g/l
Sucre résiduel: 0 g/l
Dégustation du 15.12.2015
Robe pâle ; nez intense, ouvert, floral (tilleul) et un peu épicé, avec encore des notes fermentaires, de banane ; attaque fraîche ; du gras, de la puissance ; notes d’ananas ; bonne structure, beaucoup de glycérol, peu d’acidité ; massif et encore très jeune. (pth)
à garder
2013
Alcool: 12,7 % Vol.
Acidité totale: 4,1 g/l
Sucre résiduel: 0 g/l
Dégustation du 7.12.2017
Jaune doré; nez un peu lactique, avec des notes de caramel mou;  CO2 à l'attaque; belle fraîcheur, avec des nuances de menthe fraîche; bon soutien acide; un vin blanc sapide et d'une belle dynamique; pointe saline en finale, rapicolante. (pth)
à suivre
Dégustation du 18.12.2014
à garder
2012
Alcool: 12,5 % Vol.
Acidité totale: 3,4 g/l
Sucre résiduel: 0 g/l
Dégustation du 5.12.2016
à garder
Dégustation du 31.10.2013
Robe jaune pâle; nez ouvert de glycine, d'herbe coupée, d'agrumes, ananas surtout, de pêche ainsi qu'une note de bonbon anglais; attaque souple, belle acidité, structure élégante et matière mûre composent un vin ciselé doté d'un beau potentiel (at)
à garder
2011
Alcool: 12,4 % Vol.
Acidité totale: 3,1 g/l
Sucre résiduel: 0 g/l
Dégustation du 15.12.2015
Robe jaune à reflets verdâtres ; nez un peu grillé, trace d’évolution, avec des notes de laine mouillée ; attaque sur le miel d’accacia ; du gras ; finale sur l’amande amère ; bon soutien acide; pêche jaune en rétro, mais un peu sec. Entre deux phases… (pth)
à suivre
Dégustation du 6.07.2012
Im Duft von Gäraromen geprägt, Eisbonbon. Im Mund weich und viskos, hintergründig mit herbem Extrakt und einer feinen Spur Bitternis. Komplett verschlossen, nur eine Andeutung von taktiler Mineralität, verhaltene Säure. Zeigt in diesem monolithischen Jugendzustand nur einen Bruchteil seiner späteren Qualitäten. (us)
à garder
2010
Alcool: 12,4 % Vol.
Acidité totale: 3,3 g/l
Sucre résiduel: 0 g/l
Dégustation du 7.12.2017
Jaune doré; nez ouvert, avec des notes de poire Williams, mais aussi florales, de tilleul et de miel; attaque fraîche, où l'on retrouve le tilleul et le miel; un vin gras, puissant, large, et une finale sur la pâte d'amande; belle longueur et pointe d'amertume finale. (pth)
à suivre
Dégustation du 18.12.2014
à garder
2009
Alcool: 12,4 % Vol.
Acidité totale: 3,7 g/l
Sucre résiduel: 0 g/l
Dégustation du 5.12.2016
à suivre
Dégustation du 31.10.2013
Robe jaune clair et brillant; nez fermé mais complexe où pointent des notes minérales, florales et des fruits mûrs; vin corsé et ample doté d'une belle matière onctueuse, d'arômes expressif, d'une acidité suave et d'une longueur intéressant mais qui manque un peu d'harmonie (at)
à garder
2008
Alcool: 12,5 % Vol.
Acidité totale: 4,0 g/l
Sucre résiduel: 0,7 g/l
Dégustation du 15.12.2015
Robe jaune ; nez très aromatique, épicé, avec des notes d’évolution, de raisins secs et de noisettes ; attaque sur l’amande douce, les fruits jaunes compotés ; du gras, de la puissance ; longue persistance, avec des notes de poire et de noix, de safran ; un vin mature. (pth)
à suivre
Dégustation du 6.07.2012
Noch jugendlich, ein klein wenig reduktiv, dann aber auch mit blumigen Noten, öffnet sich langsam in weinige, traubige Aromen. Druckvoller homogener Gaumen mit feinem Nerv, erste geöffnete Abgangswürze, mineralische Komponenten. Gut stützende Säure, sogar ganz leicht grün, aber von Extrakt und leichter Viskosität gepuffert. Saftiger Abklang. (us)
à suivre
Dégustation du 18.12.2009
Robe jaune claire; nez floral, avec des notes de miel, d’épices et de minéralité; bouche agréable, pleine avec une belle acidité; légère amertume en finale; un Dézaley puissant mais un peu austère qui a un bel avenir. (mk/jli)
à suivre
2007
Alcool: 12,3 % Vol.
Acidité totale: 3,7 g/l
Sucre résiduel: 0 g/l
Dégustation du 23.05.2017
Jaune à reflets dorés; nez un peu masqué; attaque sur les fruits jaunes; note un peu lactique qui confère du gras au vin; note finale sur la pomme et légère amertume; bon volume en bouche. (pth)
à garder
Dégustation du 18.12.2014
à suivre
2006
Alcool: 12,1 % Vol.
Acidité totale: 3,9 g/l
Sucre résiduel: 0 g/l
Dégustation du 31.10.2013
Robe clair et brillante; nez expressif et complexe où se mêlent les fruits mûrs, les épices douces et les fruits exotiques; attaque fraîche où se détecte un léger carbonique, acidité équilibrée et notes minérales élégantes contribuent à la complexité de ce vin encore loin de son apogée (at)
à suivre
2005
Alcool: 12,6 % Vol.
Acidité totale: 3,3 g/l
Sucre résiduel: 0,5 g/l
Dégustation du 27.02.2015
Tiefes, leuchtendes Gelb mit dezenten Grünreflexen; gereiftes Bouquet, leicht reduktiv, Feuerstein, Noten von Haselnuss, Honig, Mandeln, kandierten Früchten; recht weicher Auftakt, cremig, füllig, intensive Aromatik (Mirabelle, Orangen, Banane); endet lang und mineralisch. Kompakter, kraftvoller Wein. (mk)
à suivre
Dégustation du 6.07.2012
Reifes, aber vitales Bukett: Honig, Lindenblüte, eine Spur Vanilleschote (als Reifearoma, nicht als Holzeinfluss). Am Gaumen weich und füllig, dabei aber nicht glatt – sondern mit einer strukturierenden mineralischen Schicht, die sich reibend-taktil bemerkbar macht. Ein Wein mit grosser innerer Spannung und dabei verhalten in der Säure, mineralisch durch und durch, dicht und lebendig mit einem komplexen Abgang, dessen rauchige Aromen die mineralische Prägung aufnehmen. Erster Entwicklungszustand, aber noch lange nicht ausgereift. (us)
à suivre
2004
Alcool: 12,2 % Vol.
Acidité totale: 3,5 g/l
Sucre résiduel: 0 g/l
Dégustation du 7.12.2017
Jaune soutenu à reflets dorés; nez d'allumette frottée, de pierre chaude; attaque un peu diffuse; arômes tertiaires, presque fumés, avec des notes de noisettes grillées; manque de dynamique et un peu éteint. (pth)
à suivre
Dégustation du 18.12.2014
à boire
2003
Alcool: 12,4 % Vol.
Acidité totale: 3,3 g/l
Sucre résiduel: 1,6 g/l
Dégustation du 5.12.2016
à boire
Dégustation du 31.10.2013
Robe jaune doré; nez ouvert et complexe où pointent la mirabelle, les fruits secs et des notes minérales; l'attaque souple et la finale persistante encadrent une bouche soyeuse et juteuse doté d'une aromatique expressive. Beau vin encore sur la pente ascendante (at)
à suivre
2002
Alcool: 12,4 % Vol.
Acidité totale: 4,0 g/l
Sucre résiduel: 0,6 g/l
Dégustation du 15.12.2015
Robe jaune soutenu ; nez fumé, grillé, d’allumette frottée, avec une note de pétrole ; attaque assez fraîche ; pointe de verdeur ; finale sur le fumé, le grillé ; assez austère et fermé, peut-être déjà fatigué. (pth)
à boire
Dégustation du 6.07.2012
In der Farbe golden mit noch immer grünlichen Reflexen. Verschlosse Nase, stark reduktiv getönt und wohl kontrovers zu werten – je nachdem, welche Entwicklung man prognostiziert. Aromen von Bittermandel und Haselnuss. Auch im Mund bleiben die Aromen blass, Körper und Stoff bleiben isoliert, der Wein wirkt hart und unreif. Allerdings zeigt das Bukett nach kräftiger Luftzufuhr auch eine leichte Öffnung hin zu in Kalk-mineralischen Komponenten. Sehr schwer zu beurteilen, vielleicht nur eine Phase. (us)
à suivre
2001
Alcool: 12,3 % Vol.
Acidité totale: 3,9 g/l
Sucre résiduel: 0 g/l
Dégustation du 7.12.2017
Vieil or éclatant; premier nez fermé, nécessite de l'aération; note de grillé; attaque ample, sur des notes de gâteau à la noisette, avec un étonnant soutien acide, qui lui confère une belle dynamique. L'équilibre d'un vin mature, sur des arômes de fruits blancs, de poire, avec une longue finale, un peu brûlante en toute fin de bouche. Un vin qui révèle bien le potentiel de vieillissement du chasselas. (pth)
à suivre
Dégustation du 18.12.2014
à suivre
2000
Alcool: 12,7 % Vol.
Acidité totale: 3,4 g/l
Sucre résiduel: 0 g/l
Dégustation du 5.12.2016
à boire
Dégustation du 31.10.2013
Robe dorée intense; nez expressif de malt, de fruits exotiques, de miel, d'agrumes et de mangue; un superbe vin tout en équilibre et en finesse porté par une belle acidité; intense, ample et vineux, ce blanc aristocratique fait preuve d'une grande longueur et reste d'une exceptionnelle jeunesse. Un grand vin (at)
à suivre
1999
Alcool: 12,2 % Vol.
Acidité totale: 4,1 g/l
Sucre résiduel: 0 g/l
Dégustation du 15.12.2015
Robe dorée ; nez de pain de seigle, de fruits secs, avec des notes orangées (arômes tertiaires) ; attaque grasse, huileuse ; du gras, bonne structure et encore une certaine fraîcheur, avec des notes de menthe ; belle persistance large et droite ; la bouche s’avère plus décevante que les promesses du nez... (pth)
à boire
Dégustation du 6.07.2012
Begeisternde Komplexität im Duft: schwarzer Pfeffer, feuchter Asphalt, eine Spur Honig, Nuss und Safran. Im Mund mit weichem Auftakt, dann schlank und sehnig fortsetzend, lebendig, mineralisch, spät aufkommende tragende Säure, geschmolzene Stoffigkeit, komplex entfaltete Abgangsaromen. Sehr viel Frische in der Reife. (us)
à boire