Mémoire des Vins Suisses
Vins · Valais

Johannisberg du Valais Saint-Martin

Domaine du Mont d’Or - Sion

Premier millésime MDVS
2005
Appellation
Valais AOC
Cépage
Johannisberg (Sylvaner)
Parcelle
1,3 ha en terrasses, exposition sud, dans le Domaine du Mont d’Or à 550 m d’altitude
Nature du sol
Schisteux calcaire
Densité de plantation
16 000 ceps par hectare
Système de culture
Gobelet
Années de plantation
1967–1990
Système d’exploitation
Production intégrée
Vinification
Fermentation avec levures sélectionnées, en partie en barriques neuves, durant 6 semaines, bâtonnage, pas de fermentation malolactique. Elevage 18 mois en barriques; pas de collage. Légère filtration avant la mise en bouteilles.

Notes de dégustation

2013
Alcool:
Acidité totale:
Sucre résiduel:
Dégustation du 19.12.2017
Robe dorée brillante; nez un peu ascécent, d'abricot sec, de thé Earl Grey; attaque grasse, puissante; grande liqueur: on retrouve l'abricot sec, avec un peu de safran et des zeste d'oranges; long et riche, mais on peut regretter son manque de nerf (acidité déficiente). (pth)
à garder
2012
Alcool:
Acidité totale:
Sucre résiduel:
Dégustation du 20.12.2016
à garder
2011
Alcool: 12,3 % Vol.
Acidité totale: 4,8 g/l
Sucre résiduel: 156,1 g/l
Dégustation du 16.12.2015
Jaune doré ; nez un peu masqué, mûr ; attaque souple, du gras, de la mangue, de la pêche jaune et une note de champignon de Paris; équilibré et puissant, mais manque un peu de complexité ; belle liqueur, sur une note d’amertume de jeunesse. (pth)
à garder
2010
Alcool: 13,7 % Vol.
Acidité totale: 4,8 g/l
Sucre résiduel: 162,9 g/l
Dégustation du 19.12.2017
Robe jaune soutenu; nez discret, de fruits confits, note de champignon; attaque sur la grande douceur; du citron confit, du sucre candy; finale assez élégante, avec un peu de poivre blanc, mais pas très longue et marquée par la douceur. (pth)
à garder
Dégustation du 19.12.2014
à garder
2009
Alcool: 12,5 % Vol.
Acidité totale: 4,9 g/l
Sucre résiduel: 160,5 g/l
Dégustation du 20.12.2016
à garder
Dégustation du 1.11.2013
Robe jaune dorée; nez expressif et très mielleux où pointent des notes d'agrumes, d'abricot confit, de coing, de melon et de fruits secs; attaque puissante, liqueur très intense, équilibre réussi et finale ample composent un liquoreux encore marqué par une sucrosité importante (at)
à garder
2008
Alcool: 12,7 % Vol.
Acidité totale: 6,3 g/l
Sucre résiduel: 156,2 g/l
Dégustation du 16.12.2015
Vieil or ; beau nez, complexe d’écorce d’orange ; attaque sur la douceur, la puissance, l’abricot sec, les raisins de Corinthe ; finale sur des notes de zeste d’orange confite ; grande liqueur, mais manque un peu d’acidité et on sent l’alcool. (pth)
à garder
Dégustation du 6.07.2012
Golden, konzentrierter Duft mit delikater Botrytis, kandierte Früchte, frische Banane, Mandelmilch, Birnen- und Apfelschnitz, Birnbrot, Nuss. Im Mund sehr ausgeglichen mit grossem Spiel, anhaltende kernige Säure, mineralisch gekoppelt, unverkitscht, dabei auch viskos, schöner Fluss. Und aromatisch ungemein reintönig. (us)
à suivre
2007
Alcool: 12,0 % Vol.
Acidité totale: 8,0 g/l
Sucre résiduel: 206,7 g/l
Dégustation du 29.06.2017
Robe vieil or à reflets cuivrés; nez de miel de châtaigne, de thé Earl Grey, avec des notes orangées; attaque puissante, avec du gras; beau volume en bouche; finale sur la marmelade d'oranges; honnête soutien acide et des notes de safran. (pth)
à garder
Dégustation du 19.12.2014
à garder
Dégustation du 18.12.2009
Robe dorée à reflets ambrés; nez concentré de poires mûres, de fruits secs, de miel et de coing; bouche ample avec une douceur très nette et une belle acidité fraîche pour soutenir le tout; finale longue et explosive; un vin de dessert élégant, fin et équilibré. (/jli)
à suivre
2006
Alcool: 14,3 % Vol.
Acidité totale: 5,9 g/l
Sucre résiduel: 164,9 g/l
Dégustation du 1.11.2013
Robe dorée et brillante; nez expressif qui marie le miel, l'orange, l'ananas, le melon, le whisky et une pointe de volatil; attaque ample, bouche volumineuse, acidité équlibrée et belle longueur composent un vin racé que le temps ennoblira (at)
à garder
2005
Alcool: 11,7 % Vol.
Acidité totale: 6,1 g/l
Sucre résiduel: 184,6 g/l
Dégustation du 17.08.2015
Mittleres Bernstein; ausdrucksstarkes, intensives Bouquet, Anklänge von eingelegtem gelbem Pfirsich, Quitten, Dörraprikose, Karamell, Waldhonig, Malz, auch leicht trüffelige Note; im Geschmack vollmundig, konzentriert, markante, cremige Süsse, getragen von saftiger Säure, intensive Aromatik (Datteln, Mandelcake, Bratapfel; langer Abgang. Wuchtiger, vielleicht etwas breiter Wein. (mk)
à suivre
Dégustation du 6.07.2012
Goldfarben. Reifer Duft mit etwas Würze, und intensiv tropisch: Papaya, Galia-Melone, marokkanische Minze. Im Mund weich und alkoholgetragen, verhaltene Säure, rund und harmonisch, der Alkohol drückt ein klein wenig durch und dämpft die Spannung. Im Abgang dominiert dennoch ein mineralisch-taktiler Kern. Das leere Glas riecht intensiv pfeffrig. Wahrscheinlich etwas weniger Botrytis als in 2008. (us)
à suivre