Mémoire des Vins Suisses
Vins · Tessin

Pio della Rocca

Tenuta Castello di Morcote

Premier millésime MDVS
2000
Appellation
Ticino DOC
Cépages
Merlot (90%) Cabernet Sauvignon (10%)
Parcelles
Différentes parcelles terrassées d’env. 1 ha à Croglio dans le Malcantone, exposition sud/sud-ouest
Nature du sol
Sable mêlé d’humus
Densité de plantation
4000 ceps par hectare
Système de culture
Guyot simple
Années de plantation
1981–1985
Système d’exploitation
A partir du millésime 2004, biodynamie autant que possible
Vinification
Les raisins sont égrappés et fermentés/macérés avec leurs levures indigènes un mois env. en cuve acier. Dans les années pluvieuses, l’excédent d’eau est éliminé dans le moût par évaporation sous vide. Fermentation malolactique. Elevage 18 mois env. en barriques, dont 50% de neuves. Préfiltration avant la mise en bouteilles.

Notes de dégustation

2013
Alcool:
Acidité totale:
Sucre résiduel:
Dégustation du 18.12.2017
Grenat à reflets violacés; nez de cassis, de bonbon au plantain, avec des notes fumées; attaque fraîche, un peu herbacée et poivrée; milieu de bouche rustique; finale sur des notes un peu vertes, mentholées; un vin un peu brut de décoffrage, bâti sur la masse tannique. (pth)
à garder
2012
Alcool:
Acidité totale:
Sucre résiduel:
Dégustation du 13.12.2016
à garder
2011
Alcool: 12,9 % Vol.
Acidité totale: 5,4 g/l
Sucre résiduel: 0 g/l
Dégustation du 14.12.2015
Pourpre profond, reflets violacés ; nez de violette, notes de cassis, un peu végétal ; attaque fraîche, mentholée ; puissant, long en bouche, mais marqué par l’amertume finale. (pth)
à suivre
2010
Alcool: 12,8 % Vol.
Acidité totale: 5,2 g/l
Sucre résiduel: 0 g/l
Dégustation du 18.12.2017
Grenat à légers reflets brunâtres; nez curieux d'hydrocarbure, d'artichaut; attaque sur des tanins verts; milieu de bouche peu harmonieux; finale rustique et un peu sèche; un vin astringent et austère. (pth)
à suivre
Dégustation du 17.12.2014
à garder
2009
Alcool: 12,9 % Vol.
Acidité totale: 4,7 g/l
Sucre résiduel: 0 g/l
Dégustation du 13.12.2016
à suivre
Dégustation du 30.10.2013
Robe grenat brillante; nez moyennement aromatique d'herbes aromatiques, de baies noires et d'herbe coupée; attaque tendre, masse tannique conséquente, vivacité intense, notes minérales et finale tendue composent un vin rectiligne qui demande un peu de temps pour exprimer tout son potentiel (at)
à garder
2008
Alcool: 12,7 % Vol.
Acidité totale: 5,0 g/l
Sucre résiduel: 0 g/l
Dégustation du 14.12.2015
Pourpre ; nez viandé, de bouillon ; attaque sur le végétal, le cabernet pas très mûr, la groseille rouge (raisinet); un peu astringent, acide-amer, court et boisé en finale ; peu harmonieux ! (pth)
à suivre
Dégustation du 4.07.2012
Leuchtende Farbe, pikanter Duft von gekochten Peperoni, aber auch fruchtig: Blaubeer. Dezentes nobles Holz. Im Gaumen mit leichter Adstringenz, aber nicht zu hart, robuster Bau mit integrierter Säure, zum Duft stimmige Abgangswürze. Ein charaktervoller und zugleich auch gastronomischer Wein, der sich vergleichsweise rasch öffnet. (us)
à garder
2007
Alcool: 13,1 % Vol.
Acidité totale: 5,3 g/l
Sucre résiduel: 0 g/l
Dégustation du 24.05.2017
Pourpre; nez un peu masqué, avec des notes animales; attaque assez fruitée, mais tanins verts et finale amère; un vin difficile à juger en l'état; très rustique! (pth)
Dégustation du 17.12.2014
à suivre
Dégustation du 18.12.2009
Robe d'un rouge intense et juvénile; nez profond et épicé avec des notes de baies noires, de réglisse et de toast; bouche moyenne, tanins denses et serrés, mais mûrs, belle acidité et longue finale; un vin encore austère mais compact et plein de finesse. (mk/jli)
à garder
2006
Alcool: 12,9 % Vol.
Acidité totale: 5,0 g/l
Sucre résiduel: 0 g/l
Dégustation du 30.10.2013
Robe rubis dense; nez retenu et épicé ou le malt, le cuir, le pruneau sec et le sous-bois le disputent à la girofle; attaque fraîche, tanins un peu rustiques, acidité suave composent un vin structuré mais un peu monolithique (at)
à garder
2005
Alcool: 13,0 % Vol.
Acidité totale: 5,8 g/l
Sucre résiduel: 0 g/l
Dégustation du 27.02.2015
Kräftiges, tiefes Rot, kaum Reifespuren; intensives , aber doch eher verschlossenes Bouquet, Noten von Sauerkirsche, Vanille, Mokka; mittelgewichtig, markante Säure, satter Gerbstoff, dezente Aromatik, rotfruchtig, weisser Pfeffer, Rhabarber; gute Länge. Vielleicht etwas überstrukturiert, jedenfalls ein Langstreckenläufer. (mk)
à garder
Dégustation du 4.07.2012
Bukett in einem ersten Entwicklungszustand: mit Aromen von Nougat (Holz), Rosine, Menthol, Baumharz, Blaubeer. Am Gaumen sehr dicht bepackt mit mittelkörnigem, anhaftendem Gerbstoff, kompakt in der Gaumenmitte, saftig und aromatisch im Abgang. Ein massiver, aber nicht überextrahierter Wein – herausvordernd, aber interessant und charaktervoll. Eine kleine Detailkritik betraf das (derzeit) etwas zu stark in Erscheinung tretende Holztannin. (us)
à garder
2004
Alcool: 12,9 % Vol.
Acidité totale: 5,4 g/l
Sucre résiduel: 0 g/l
Dégustation du 18.12.2017
Robe jeune, pourpre à légers reflets brunâtres; nez de cassis, avec des notes d'herbes sèches, de foin; attaque fraîche; milieu de bouche un peu astringent; finale à la fois sur des fruits mûrs et sur des tanins très rustiques; un vin au volume important, mais sauvage... (pth)
à suivre
Dégustation du 17.12.2014
à suivre
2003
Alcool: 14,2 % Vol.
Acidité totale: 5,3 g/l
Sucre résiduel: 0 g/l
Dégustation du 13.12.2016
à boire
Dégustation du 30.10.2013
Robe grenat sombre; nez moyen et légèrement alcooleux de grillé, de goudron et de tarte au noix; bouche tendre, acidité présente, tanins rustique et notes de cerise au kirsch composent un vin mûr soutenu par une belle fraîcheur (at)
à garder
2002
Alcool: 12,5 % Vol.
Acidité totale: 5,7 g/l
Sucre résiduel: 0 g/l
Dégustation du 14.12.2015
Pourpre ; nez un peu évolué, pointe d’ascécence, notes de fumée froide ; attaque fruitée, fraîche ; milieu de bouche austère ; finale sur les fruits rouges frais, le chocolat noir ; un peu d’amertume en finale. (pth)
à suivre
Dégustation du 4.07.2012
Ein ansprechendes Bukett: Mokkatrüffel, Kakaobohne, sowie balsamische Noten, die eine gerade erst beginnende Reife andeuten. Im Mund mit einem festen (wenngleich leicht grünen) Kern, aber nicht überextrahiert, noch adstringent im Abgang, kleine Frucht, aber herzhaft, mineralisch getönt und in sich stimmig. (us)
à suivre
2001
Alcool: 12,4 % Vol.
Acidité totale: 5,1 g/l
Sucre résiduel: 0 g/l
Dégustation du 18.12.2017
Pourpre à reflets vermillon; nez de céleri, de livêche et de cuir; attaque sur des notes rustiques; bon volume en bouche, mais reste assez grossier; finale sur les fruits rouges, le sureau; un vin qui ne fait pas son âge. (pth)
à boire
Dégustation du 17.12.2014
à boire
2000
Alcool: 13,0 % Vol.
Acidité totale: 5,2 g/l
Sucre résiduel: 0 g/l
Dégustation du 13.12.2016
à boire
Dégustation du 30.10.2013
Robe sombre et dense; cassis, limette, goudron, cola, chocolat noir, champignon et notes animales composent un nez légèrement réductif; bouche peu volumineuse, acidité présente et tanins un peu asséchant composent un vin quelque peu rustique (at)
à garder