Mémoire des Vins Suisses
Vins · Suisse alémanique

Pinot Noir No 3

Schlossgut Bachtobel

Premier millésime MDVS
2000
Appellation
Thurgau AOC
Cépage
Pinot Noir
Parcelle
1 ha au 450 m d’altitude
Nature du sol
Argile sablonneux
Densité de plantation
5600 ceps par hectare
Système de culture
Guyot simple et double
Années de plantation
1976, 1992
Système d’exploitation
Production intégrée
Vinification
Egrappage et macération à froid. Si nécessaire (en cas de raisin mouillé), évaporation sous vide. 2–3 semaines de fermentation avec levures indigènes et sélectionnées en cuves avec pigeage. Fermentation malolactique et élevage en pièces bourguignonnes utilisées et neuves. Légère filtration avant la mise en bouteilles.

Notes de dégustation

2013
Alcool:
Acidité totale:
Sucre résiduel:
Dégustation du 13.12.2017
Pourpre à reflets violines; nez un peu épicé; attaque juteuse, sur le sureau, la grenadine; tanins bien enveloppés; finale sur les fruits rouges, la cerise; pas très complexe, mais d'une jolie finesse et d'une agréable fraîcheur, soulignée par de la vivacité. (pth)
à suivre
2012
Alcool:
Acidité totale:
Sucre résiduel:
Dégustation du 6.12.2016
à suivre
2011
Alcool: 13,1 % Vol.
Acidité totale: 4,6 g/l
Sucre résiduel: 0 g/l
Dégustation du 9.12.2015
Rubis moyen ; nez assez fruité, fruits rouges un peu compotés et des notes de chocolat noir ; attaque fraîche, suave ; matière bien enveloppée, avec des notes de pruneau ; tanins fins ; finale élégante et fraîche, avec des notes minérales, mais un peu sec. (pth)
à garder
2010
Alcool: 12,4 % Vol.
Acidité totale: 5,1 g/l
Sucre résiduel: 0 g/l
Dégustation du 13.12.2017
Pourpre à légers reflets brunâtres; nez de griotte et d'herbes sèches; attaque fraîche; structure moyenne; tanins un peu durs; acidité pas fondue et légère amertume finale. Manque d'étoffe et de gras. (pth)
à suivre
Dégustation du 16.12.2014
à suivre
2009
Alcool: 13,0 % Vol.
Acidité totale: 4,7 g/l
Sucre résiduel: 0,3 g/l
Dégustation du 6.12.2016
à suivre
Dégustation du 23.10.2013
Robe rubis clair; nez délicat de fruits rouges frais, de cassis, parsemé de notes florales et torréfiées; bouche élégante dotée d'une acidité juteuse, de tanins fins, d'une finale racée. Un vin équilibré d'une race certaine (at)
à garder
2008
Alcool: 12,8 % Vol.
Acidité totale: 5,2 g/l
Sucre résiduel: 0 g/l
Dégustation du 9.12.2015
Rubis moyen ; nez un peu animal, épicé, poivré ; attaque fraîche, directement sur l’acidité ; boisé un peu dérangeant (bois humide ?) ; notes vertes et mentholées ; tanins plus jeunes que la matière du vin. (pth)
à boire
Dégustation du 3.07.2012
Riecht verschlossen und leicht reduktiv getönt nach Kirsche und roten Beeren. Feinnerviger, im Extrakt eher leichtgewichtiger Bau mit einem Gerbstoff, der Feinheit und Strenge vereint. Ein eleganter Wein, jugendlich mit erster Trinkreife. (us)
à suivre
2007
Alcool: 11,7 % Vol.
Acidité totale: 4,7 g/l
Sucre résiduel: 0,7 g/l
Dégustation du 23.05.2017
Carmin à reflets vermillon; nez puissant, un peu fumé; attaque suave, sur les fruits rouges; structure moyenne; un vin tenu par l'acidité; finale sur des notes de fumée froide. (pth)
à suivre
Dégustation du 16.12.2014
à boire
Dégustation du 18.12.2009
Robe d’un rouge moyen et juvénile; nez subtile de pinot noir avec des arômes de petits fruits rouges soulignées par de fines notes épicées de bois; bouche moyenne, joliment fruitée, acidité bien présente et tanins fondus; harmonieux; finale de longueur moyenne; un pinot noir sans prétention et gracile, pratiquement prêt à boire. (mk/jli)
à suivre
2006
Alcool: 12,1 % Vol.
Acidité totale: 5,1 g/l
Sucre résiduel: 1,0 g/l
Dégustation du 23.10.2013
Robe rubis clair aux légers reflets orangés; nez expressif expressif et mûrs où pointent le malt, la gelée de groseille et de cerises au kirsch; bouche ample qui mêle une vivacité conséquente, une matière soyeuse, des tanins présents et des notes de florales (at)
à suivre
2005
Alcool: 12,5 % Vol.
Acidité totale: 5,0 g/l
Sucre résiduel: 1,0 g/l
Dégustation du 27.02.2015
Mittelkräftiges, leicht gereiftes Rot; in der Nase etwas matt, schwache Frucht, laubig, Mokka, Malz; schlanker Auftakt, präsente Säure, etwas hervortretender Gerbstoff mit grünen Noten, eher flach; im Abgang leicht gezehrt. Nicht sehr stoffiger, eher spröder Wein, etwas grün. (mk)
à boire
Dégustation du 3.07.2012
Kirschrot mit vergleichsweise schwach ausgeprägten Reifetönen. Komplexer, würziger Duft: Lakritz, Ricola Kräuterzucker, feuchter Asphalt. Am Gaumen seidig fliessend, Saft und Charme, passende Säurestütze, intensive und anhaltende Abgangsfrucht. Ein finessereicher Pinot, der sich jetzt dem Höhepunkt nähert. {us)
à suivre
2004
Alcool: 12,8 % Vol.
Acidité totale: 5,3 g/l
Sucre résiduel: 0,3 g/l
Dégustation du 16.12.2014
à boire
2003
Alcool: 14,6 % Vol.
Acidité totale: 4,8 g/l
Sucre résiduel: 0,5 g/l
Dégustation du 6.12.2016
à boire
Dégustation du 23.10.2013
Robe rubis dense; nez expressif et un peu alcooleux où cohabitent des fruits secs, des fruits rouges très mûrs, du malt et des notes grillées; bouche tendre et onctueuse qui fait preuve de générosité, finale persistante. Un vin puissant aux accents méridionaux (at)
à boire
2002
Alcool: 12,5 % Vol.
Acidité totale: 5,5 g/l
Sucre résiduel: 0,5 g/l
Dégustation du 9.12.2015
Grenat dense ; nez tertiaire, légumes, fruits compotés; attaque sur l’acidité ; plus intéressant en bouche qu’au nez ; finale un peu austère, sur la fumée froide ; acidité un peu trop vive. Aurait dû être bu… (pth)
à boire
Dégustation du 3.07.2012
Die erste probierte Flasche war in Farbe, Geruch und Geschmack komplett oxidiert, eine zweite deutlich weniger braun in der Farbe, wies jedoch ebenfalls einen Marsala-Ton auf, sowie Aromen von Wachs und Malz. Am Gaumen zeigt sich ein robuster Kern mit einer präsenten Stoffigkeit, aber ohne Frucht. Johannes Meier berichtet von den Beständen im Bachtobel; dass er zunächst eine gute Flasche geöffnet hat, dann aber weitere Flaschen ebenfalls mehr oder weniger stark oxidativ waren. (us)
à boire
2001
Alcool: 12,1 % Vol.
Acidité totale: 5,2 g/l
Sucre résiduel: 0,7 g/l
Dégustation du 13.12.2017
Pourpre à reflets brunâtres; nez de champignon, de malt; attaque assez puissante; vin un peu surextrait, puissant; tanins collants et amertume finale, avec des notes de champignon; un pinot noir atypique. (pth)
à boire
Dégustation du 16.12.2014
à boire
2000
Alcool: 13,0 % Vol.
Acidité totale: 4,8 g/l
Sucre résiduel: 0,9 g/l
Dégustation du 6.12.2016
à boire
Dégustation du 23.10.2013
Robe grenat aux légers reflets tuilés; une légère réduction cache des arômes de gelée de fruits, de sous-bois et de cuir; la bouche tendre se révèle harmonieuse et équilibrée. D'une longueur moyenne, ce vin a trouvé une certaine sérénité (at)
à boire