Mémoire des Vins Suisses
Vins · Suisse alémanique

Meilener Räuschling Seehalden

Schwarzenbach Weinbau

Premier millésime MDVS
2005
Appellation
Zürichsee AOC
Cépage
Räuschling
Parcelle
0,75 ha exposition sud, Seehalde à Meilen, 420 m d’altitude
Nature du sol
Glaise argileuse
Densité de plantation
4200 ceps par hectare
Système de culture
Guyot simple
Année de plantation
1989-2010
Système d’exploitation
Production intégrée
Vinification
Egrappage, pressurage. Chaptalisation avec jus de raisin concentré de propre production. Fermentation avec des levures sélectionnées (1895) en cuve acier. Fermentation malolactique. 2 filtrations.

Notes de dégustation

2016
Alcool:
Acidité totale:
Sucre résiduel:
Dégustation du 8.12.2017
Jaune clair; beau nez ouvert, intense et subtil à la fois, avec des notes de pomme Golden; attaque sur un léger CO2, puis des fruits jaunes, de la mangue, de la mirabelle; de la structure, légère amertume finale. (pth)
à garder
2015
Alcool:
Acidité totale:
Sucre résiduel:
Dégustation du 12.12.2016
à garder
2014
Alcool: 12,1 % Vol.
Acidité totale: 5,1 g/l
Sucre résiduel: 3,3 g/l
Dégustation du 7.12.2015
Jaune clair ; nez fruité, agrumes, pomelo; attaque sur les fruits jaunes et le citron ; pointe de CO2 ; jolie structure, tendu ; belle finale, un vin équilibré, avec une pointe de minéralité, qui rappelle le côté crayeux d’un champagne. (pth)
à garder
2013
Alcool: 12,4 % Vol.
Acidité totale: 5,4 g/l
Sucre résiduel: 3,2 g/l
Dégustation du 8.12.2017
Jaune soutenu; nez puissant, notes d'herbes médicinales (verveine), de pierre à fusil; attaque assez souple, acidité rapicolante, beau volume; un vin large, puissant, long en bouche, avec une finale sur la pêche au sirop; puissant et bien construit, un peu rustique aussi. (pth)
à suivre
Dégustation du 12.12.2014
à garder
2012
Alcool: 12,1 % Vol.
Acidité totale: 5,0 g/l
Sucre résiduel: 1,3 g/l
Dégustation du 12.12.2016
à suivre
Dégustation du 22.10.2013
Robe jaune paille. Nez expressif et frais d'agrumes (citron, melon); porté par une belle acidité ce vin racé est structuré, puissant et vif. Manquant encore un peu d'expression, il a besoin de temps pour développer tout son potentiel (at)
à garder
2011
Alcool: 12,2 % Vol.
Acidité totale: 4,7 g/l
Sucre résiduel: 1,7 g/l
Dégustation du 7.12.2015
Jaune clair, nez résineux, avec une note de pétrole ; attaque un peu douce-amère, avec de l’évolution et une pointe de verdeur ; beau volume, du gras, de la puissance ; bonne acidité, bon équilibre ; finale sur le miel, la cire d’abeille, les fruits confits ; pointe d’amertume. (pth)
à suivre
Dégustation du 5.07.2012
Komplex: positive Hefe, Ananas, Pfirsich, und ein Hauch Zitronenthymian. Im Mund frisch, unauffällig stützende Säure, präsente Aromatik, reichhaltigerEleganz Räuschling, stoffig unterbaut, mit Kraft und , und einem für die Zukunft vielversprechenden Extrakt. Ein sehr hintergründiger, leicht zu unterschätzender Wein. (us)
à garder
2010
Alcool: 12,8 % Vol.
Acidité totale: 5,1 g/l
Sucre résiduel: 1,4 g/l
Dégustation du 8.12.2017
Jaune doré; nez puissant, léger arôme d'hydrocarbure qui rappelle le riesling et arômes de pomme; attaque assez souple; vin large, de bonne structure, long en bouche, finale sur des notes complexes de début d'évolution. (pth)
à suivre
Dégustation du 12.12.2014
à suivre
2009
Alcool: 12,6 % Vol.
Acidité totale: 4,5 g/l
Sucre résiduel: 1,2 g/l
Dégustation du 12.12.2016
à boire
Dégustation du 22.10.2013
Robe jaune paille brillante. Nez ouvert et moyennement expressif de fruits mûrs, où pointent le melon et la prune jaune. Un léger carbonique en attaque, une structure élégante, des notes de mangue, voire d'hydrocabure ainsi qu'une finale fraîche composent un vin franc doté d'un intéressant potentiel (at)
à suivre
2008
Alcool: 11,7 % Vol.
Acidité totale: 4,9 g/l
Sucre résiduel: 1,3 g/l
Dégustation du 7.12.2015
Jaune moyen ; nez aux arômes tertiaires, léger pétrole, cire d’abeille ; attaque un peu douceâtre ; notes citronnées et évoluées ; évolution marquée; une certaine fraîcheur grâce à l’acidité, finale assez souple, de la fraîcheur et de l’équilibre. (pth)
à garder
Dégustation du 5.07.2012
Beginnend reife, in ersten Ansätzen karamelisierte Nase, konfierte Quitte, hochreife Mirabelle. Kräftige CO2-Frische im Mund, dicht in Aromatik und Säure, hat Biss und Nerv, ist extraktgetragen und wird durch seinen vitalen Kern sehr langlebig sein. (us)
à suivre
Dégustation du 18.12.2009
Robe jaune claire; nez délicat et fruité avec des arômes de pommes vertes, d’agrumes et des notes florales; bouche d’intensité moyenne avec une acidité vive et fraîche; belle finale avec un reste de sucrosit; un räuschling frais et fringant qui a de l’avenir. (mk/jli)
à suivre
2007
Alcool: 12,4 % Vol.
Acidité totale: 4,8 g/l
Sucre résiduel: 2,9 g/l
Dégustation du 24.05.2017
Jaune à reflets dorés; nez de fleur de sureau, d'herbes sèches; attaque vive, milieu de bouche sur la pomme verte; fin de bouche sur les fleurs séchées, puis le miel et la cire d'abeille. Un vin blanc qui a du volume et de la personnalité. (pth)
à suivre
Dégustation du 12.12.2014
à suivre
2006
Alcool: 12,3 % Vol.
Acidité totale: 4,5 g/l
Sucre résiduel: 2,3 g/l
Dégustation du 22.10.2013
La robe jaune paille reste celle d'un vin jeune. Nez expressif où se mêlent la poire, la pierre à fusil et des notes de mangue. L'attaque reste cohérente avec le nez et présente des notes minérales expressives qui dominent en bouche. Finale vive et persistante. Ce vin a atteint son apogée et va y rester pendant plusieurs années (at)
à boire
2005
Alcool: 12,0 % Vol.
Acidité totale: 4,5 g/l
Sucre résiduel: 2,8 g/l
Dégustation du 27.02.2015
Mittleres Goldgelb; intensives, firniges Bouquet, Noten von Ginster, Harz, Orangenschale, Estragon, weissem Pfeffer; frischer Auftakt, präsente Säure, saftige Herbe, rauchig, petrolig, würzige; endet lang und mineralisch-herb. Facettenreich, spannungsvoll. (mk)
à suivre
Dégustation du 5.07.2012
Entwickelt blumige Aromen, Orangenblüte, und zitrisch beinahe wie ein Riesling von der Saar, Limettenschale, geriebenes Schmirgelpapier. Im Mund mit guter Fülle und trockener Stoffigkeit, dicht und spannungsreich, noch jugendlich mit vergleichsweise verhaltener Gaumenaromatik. (us)
à garder