Mémoire des Vins Suisses
Vins · Suisse alémanique

Fläscher Completer

Weingut Hermann

Premier millésime MDVS
2009
Appellation
Graubünden AOC
Cépage
Completer
Parcelles
3 terrasses en pente totalisant tout juste 0.6 ha entre 490 et 560 m d’altitude
Nature du sol
Argilo-calcaire, sableux
Densité de plantation
4000 ceps par hectare
Système de culture
Guyot simple
Années de plantation
1994, 2010, 2017
Système d’exploitation
Production intégrée
Vinification
Egrappage, foulage et débourbage, 12 h de macération avant le pressage. Fermentation en cuve d’acier avec levures sélectionnées, fermentation malolactique. 1 année d’élevage sur levures fines en barriques usagées et barriques doubles avec bâtonnage. Clarification et filtration douce avant la mise en bouteilles après 12 mois.

Notes de dégustation

2016
Alcool:
Acidité totale:
Sucre résiduel:
Dégustation du 8.12.2017
Jaune clair; nez fermé; attaque fraîche, sur le citron vert; puis des arômes vanillés et d'ananas; un vin frais et dynamique, d'une agréable longueur, qui nécessite du temps pour être apprécié. (pth)
à garder
2015
Alcool:
Acidité totale:
Sucre résiduel:
Dégustation du 19.12.2016
à garder
2014
Alcool: 13,6 % Vol.
Acidité totale: 6,3 g/l
Sucre résiduel: 1,1 g/l
Dégustation du 8.12.2015
Jaune pâle ; nez de noix de coco ; attaque sur l’acidité ; dynamique, frais, mais manque de complexité ; finale résineuse et empyreumatique… Ce vin raconte une histoire banale : du bois,et aucune complexité ; seule l’acidité le sauve. (pth)
à garder
2013
Alcool: 13,1 % Vol.
Acidité totale: 6,9 g/l
Sucre résiduel: 0,5 g/l
Dégustation du 8.12.2017
Jaune clair; nez sur des notes citronnées et d'évolution, avec une pointe d'hydrocarbure; attaque fraîche, avec un peu de CO2 ; finale sur le boisé, qui sèche le vin et lui confère des notes à la fois empyreumatiques et amères. (pth)
à garder
Dégustation du 11.12.2014
à garder
2012
Alcool:
Acidité totale:
Sucre résiduel:
Dégustation du 19.12.2016
à garder
2011
Alcool: 12,9 % Vol.
Acidité totale: 6,4 g/l
Sucre résiduel: 0,8 g/l
Dégustation du 8.12.2015
Jaune moyen ; nez vanillé, boisé ; attaque séveuse, balsamique ; finale un peu amère et sèche. Le même défaut que le 2014 : trop de bois, unidimensionnel, sans complexité. (pth)
à boire
2010
Alcool: 12,4 % Vol.
Acidité totale: 5,8 g/l
Sucre résiduel: 5,7 g/l
Dégustation du 8.12.2017
Jaune moyen; nez de melon, avec une nuance de caramel mou; attaque fraîche; jolie complexité, avec un équilibre entre le boisé fondu, l'acidité et une certaine sucrosité et une touche miellée. Un vin original et riche. (pth)
à suivre
Dégustation du 11.12.2014
à garder
2009
Alcool: 13,0 % Vol.
Acidité totale: 5,2 g/l
Sucre résiduel: 0,8 g/l
Dégustation du 19.12.2016
à suivre
Dégustation du 24.10.2013
Robe jaune paille brillante; nez profond et complexe de miel, de fruits secs, de pain grillé et de fruits jaunes; un vin dense, tendu, rectiligne, doté d'une belle charpente, d'une acidité marquante et d'une matière onctueuse. Finale persistante doté d'un beau caractère (at)
à garder
2008
Alcool: 13,1 % Vol.
Acidité totale: 5,9 g/l
Sucre résiduel: 0,6 g/l
Dégustation du 8.12.2015
Robe dorée ; nez d’ananas mûr, de litchi, note de pétrole ; attaque large, sur la poire mûre ; bonne acidité ; puissant. Le même défaut que les deux autres millésimes: trop de bois, unidimensionnel, sans complexité. (pth)
à boire
Dégustation du 5.07.2012
Im Glas sich nach und nach öffnend: Rosine, Nektarine, Spargel, Weinbergspfirsich. Im Mund weich und mild beginnend, druckvoll und rund, doch dies ist nur der Auftakt zu einem kernigen Gaumeneindruck mit reifer Säure, stoffigem Hintergrund und einer ausgeprägt würzigen Abgangsaromatik. Trotz seiner Kernigkeit hat der Wein keine Härte. Ein würziger und mineralischer, stilistisch entspannt wirkender Wein von sehr natürlicher Anmut. (us)
à garder