Mémoire des Vins Suisses
Vins · Suisse alémanique

Churer Blauburgunder Gian-Battista

Weinbau von Tscharner

Premier millésime MDVS
1999
Appellation
Graubünden AOC
Cépage
Pinot Noir
Parcelles
Lochert (1,2 ha, 630 m d’altitude), Waisenhaus (1,1 ha, 600 m d’altitude) situation ouest sud-ouest
Nature du sol
Calcaire argilo-sableux avec schiste des Grisons comme roche mère et dépôt cristallin diluvien
Densité de plantation
Lochert: 5500, Waisenhaus: 4000 ceps par hectare
Système de culture
Guyot double
Années de plantation
Waisenhaus: 1974, Lochert: 1982
Système d’exploitation
Production intégrée
Vinification
Egrappage. 5–10% saignée. Fermentation des raisins non foulés avec levures indigènes en récipients ouverts, pigeage régulier et manuel. Fermentation malolactique. Elevage 24 mois en barriques à 50% neuves. Légère filtration avant la mise en bouteilles.

Notes de dégustation

2013
Alcool:
Acidité totale:
Sucre résiduel:
Dégustation du 14.12.2017
Robe dense, grenat foncé, atramentaire; nez fumé, un peu viandé, avec une note de laine mouillée et de cassis; attaque ample, large; matière dense, puissante; bon soutien acide; finale sur les fruits rouges macérés; des notes empyreumatiques, avec un peu d'amertume... Et une pointe de chaleur (alcool, 13,5%). (pth)
à garder
2012
Alcool:
Acidité totale:
Sucre résiduel:
Dégustation du 6.12.2016
à garder
2011
Alcool: 13,6 % Vol.
Acidité totale: 5,3 g/l
Sucre résiduel: 0 g/l
Dégustation du 9.12.2015
Grenat foncé ; nez complexe, avec des notes de pinot noble en rétro; attaque sur la concentration, l’extraction ; le fruit est masqué par le bois un peu sec ; en rétro, fruits rouges frais ; belle structure, puissant, tanins mûrs ; un très grand potentiel, bonne balance ; encore très jeune. (pth)
à garder
2010
Alcool: 13,5 % Vol.
Acidité totale: 5,8 g/l
Sucre résiduel: 0 g/l
Dégustation du 14.12.2017
Robe dense, légers reflets plus clairs en bord de disque; nez puissant, fumé, avec une légère note de sous-bois, de champignon et de laine mouillée; attaque stricte, sur beaucoup d'acidité, les tanins et une pointe d'astringence; finale longue, persistante, sur une rémanence de fruits rouges, de cassis et de gelée de framboise. (pth)
à garder
Dégustation du 16.12.2014
à garder
2009
Alcool: 14,4 % Vol.
Acidité totale: 5,3 g/l
Sucre résiduel: 0 g/l
Dégustation du 6.12.2016
à garder
Dégustation du 23.10.2013
Rubis sombre, dense et mat; nez discret, notes de fruit concentré, de pâtisserie, de poire séchée et arômes grillés; bouche puissante dotée d'une matière mûre, de tanins fermes, d'une finale minérale. Un vin juteux et structuré qui manque encore d'harmonie (at)
à garder
2008
Alcool: 13,3 % Vol.
Acidité totale: 5,5 g/l
Sucre résiduel: 0 g/l
Dégustation du 9.12.2015
Grenat foncé ; nez fermé ; attaque fraîche, un peu végétal ; sur les fruits rouges ; long et élégant, malgré une finale un sèche avec une pointe d’amertume. (pth)
à suivre
Dégustation du 3.07.2012
Sehr komplex in den Aromen: Sauerkirsche, Harz und Tannenschössling, etwas Holz (Nougat), rote Johannisbeere. Im Mund breit und behäbig mit einem weit ausgreifenden weichen Hintergrund und einer straffen Gerbstoff-Füllung. Kräftige Säure, mineralischer Abklang. Gekonnt extrahiert: Leicht grünliche Untertöne sind nur gerade soweit vorhanden, wie sie der Reifebeständigkeit dienen. (us)
à garder
2007
Alcool: 13,0 % Vol.
Acidité totale: 5,0 g/l
Sucre résiduel: 0 g/l
Dégustation du 23.05.2017
Grenat; nez puissant, avec des notes d'évolution, de laine mouillée; attaque fraîche; beaucoup d'extraction; du volume, de la puissance; arômes de cerise et de griotte, bien typés du cépage, mais finale un peu herbacée; un vin un peu austère et rustique. (pth)
à garder
Dégustation du 16.12.2014
à garder
2006
Alcool: 14,1 % Vol.
Acidité totale: 5,6 g/l
Sucre résiduel: 0 g/l
Dégustation du 23.10.2013
Robe rubis dense et brillant; nez moyennement expressif où dominent les fruits noirs comme le cassis, la cerise noire, mais aussi la violette; bouche ample, dense, onctueuse enserrée par des tanins présents et portée par une vivacité conséquente, finale vive et tendue (at)
à garder
Dégustation du 18.12.2009
Robe d'un rouge profond; nez concentré de baies rouges et noires avec des notes boisées encore très présentes; la bouche est un peu rustique, dense, avec des tanins bien présents et une belle acidité; longue finale encore un peu sèche; un vin robuste, unique et de caractère; doit encore mûrir. (mk/jli)
à garder
2005
Alcool: 14,7 % Vol.
Acidité totale: 5,7 g/l
Sucre résiduel: 0 g/l
Dégustation du 27.02.2015
Dunkles, kräftiges Rot mit leichtem Reiferand; verhalten, anfänglich leicht animalisch, dann schwarzfruchtig, Noten von Zwetschenmus, Pfeffer, Leder; weicher Auftakt, saftige Säure, markanter Gerbstoff, kraftvoll, Aromatik: rotfruchtig, Weichsel, Brombeere, Pfeffer, Muskat; langer Abgang. Kräftiger und dennoch eleganter Wein. (mk)
à garder
Dégustation du 3.07.2012
Etwas reduktiv getönter Duft, kirschige und dunkelbeerige Frucht, dazu würzige Noten von Latwerge und Grafschafter Goldsaft, ein Holzton von Haselnuss, sowie ein an Waldhonig erinnerndes erstes Reifearoma. Im Mund sehr kraftvoll, Wucht und Druck ohne Alkoholbetonung, robuster Kern, wirkt noch sehr kompakt und jugendlich. (us)
à garder
2004
Alcool: 13,2 % Vol.
Acidité totale: 5,0 g/l
Sucre résiduel: 0 g/l
Dégustation du 14.12.2017
Pourpre; nez de pain de seigle, avec des notes fruitées, de fruits rouges, et des traces de champignon; attaque fraîche, puissante, sur l'acidité; bonne dynamique; des notes mentholées en fin de bouche; un vin long, rustique, un peu brut de décoffrage; on retrouve les arômes de cerises au kirsch, de marasquin et une note de cuir en fin de bouche. (pth)
à suivre
Dégustation du 16.12.2014
à garder
2003
Alcool: 14,4 % Vol.
Acidité totale: 4,9 g/l
Sucre résiduel: 0 g/l
Dégustation du 6.12.2016
à suivre
Dégustation du 23.10.2013
Robe rubis sombre, légers reflets tuilés; nez expressif qui marie des notes de mûre, de myrtille, de tabac, de champignonc et une note balsamique; la bouche souple s'appuie sur une vivacité et des tanins présents, et développe une aromatique épanouie et bien mûre. Un vin bien charpenté donné d'une certaine fraîcheur (at)
à suivre
2002
Alcool: 13,5 % Vol.
Acidité totale: 5,3 g/l
Sucre résiduel: 0 g/l
Dégustation du 9.12.2015
Grenat foncé ; nez aromatique, avec des notes de bouillon de légumes et herbacées ; attaque fraîche, notes boisées ; arômes de pain de seigle ; finale un peu amère et sèche ; marqué par l’évolution. (pth)
à boire
Dégustation du 3.07.2012
Vergleichsweise geringe Reifeanzeichen in der Farbe. Auch im Duft verschlossen angesichts des Alters mit Aromen von Thymian, Amarenakirsche und Lakritze. Opulenter Gaumen mit geschmolzenem, mürbem Tannin, das jedoch immer noch Reste seiner früheren Strenge anklingen lässt. Leicht antrocknender Abklang. Ein massiver Wein in der ersten Phase seiner Zugänglichkeit. (us)
à suivre
2001
Alcool: 13,1 % Vol.
Acidité totale: 5,5 g/l
Sucre résiduel: 0 g/l
Dégustation du 14.12.2017
Grenat dense; nez un peu masqué, manque d'expression; attaque fraîche, sur des tanins verts, de l'extraction; milieu de bouche plus fluide; finale persistante, sur des arômes frais, de moka, puis de fruits rouges et de cerises au kirsch. Bien tenu par l'acidité, mais encore strict et un peu sec en finale, légèrement brûlante (13,2% alcool). (pth)
à suivre
Dégustation du 16.12.2014
à suivre
2000
Alcool: 13,8 % Vol.
Acidité totale: 5,3 g/l
Sucre résiduel: 0 g/l
Dégustation du 6.12.2016
à boire
Dégustation du 23.10.2013
Robe tuilée aux reflets mats; nez très mûr et concentré qui pinote où pointent des notes de cuir, de sous-bois et d'épices; attaque fraîche, bouche ample, tanins rustiques, notes minérales, charpente conséquente composent un vin plein de personnalité (at)
à suivre
1999
Alcool: 13,4 % Vol.
Acidité totale: 5,3 g/l
Sucre résiduel: 0 g/l
Dégustation du 9.12.2015
Grenat foncé ; nez tertiaire, avec une note de caoutchouc brûlé ; attaque sur l’acidité, la laine mouillée; beaux arômes de pinot noir mature, avec du fruit; encore jeune et tenu par l’acidité ; grande harmonie entre tous les éléments. Pour René Zimmermann, «le meilleur pinot noir 1999 de Suisse». (pth)
à boire
Dégustation du 3.07.2012
Ein vielschichtiges, aber sicherlich noch immer nicht voll entfaltetes Bukett: Kräuter, Wacholder und Heidelbeer, dunkle Schokolade, Nougat und Trüffel. Im Mund geschmolzen mit verhaltener Säure und einer noch immer tragenden, gemildert körnigen Tanninstruktur. Gerbstoff und Säure sind in diesem 13 Jahre alten Wein charmant eingebunden, aber das Öffnen dieser Flaschen hat nach wie vor keine Eile. (us)
à suivre