Mémoire des Vins Suisses
Vin · Région des Trois-Lacs

Traminer du Vully

Cru de l'Hôpital

Premier millésime MDVS
2007
Appellation
Vully AOC
Cépage
Gewürztraminer
Parcelles
2 parcelles, 0,9 ha exposition sud/sud-est, 450 m d’altitude
Nature du sol
Sablonneux, molasse gréseuse légèrement calcaire
Densité de plantation
5600 ceps par hectare
Système de culture
Guyot simple
Années de plantation
1972, 2003, 2008 Système d’exploitation Biodynamie
Système d’exploitation
Biodynamie (non revendiquée)
Vinification
Egrappage et foulage, macération des peaux en pressoir pendant 10 h, pas de chaptalisation, fermentation lente pendant 15 jours avec levures sauvages, puis 30% de fermentation malolactique et 8 mois d’élevage sur lies totales avec bâtonnage. Filtration fine avant la mise en bouteilles.

Notes de dégustation

2016
Alcool:
Acidité totale:
Sucre résiduel:
Dégustation du 8.12.2017
Jaune clair; nez puissant, floral, de pétale de rose, typé du gewurztraminer; attaque fraîche; belle tension en milieu de bouche; du gras, de la puissance et de l’élégance; belle persistance en bouche : un très joli vin aromatique! (pth
à suivre
2015
Alcool:
Acidité totale:
Sucre résiduel:
Dégustation du 12.12.2016
à garder
2014
Alcool: 13,2 % Vol.
Acidité totale: 4,5 g/l
Sucre résiduel: 1,7 g/l
Dégustation du 7.12.2015
Nez discret, de pétale de rose épanoui, de litchi ; attaque ronde, flatteuse, sur un léger sucre ; note de rhubarbe confite ; milieu de bouche épicé, gingembre ; du gras, de la puissance ; finale fraîche, belle allonge ; élégance, finesse ; aucune lourdeur. (pth)
à garder
2013
Alcool: 12,7 % Vol.
Acidité totale: 4,7 g/l
Sucre résiduel: 1,0 g/l
Dégustation du 8.12.2017
Jaune moyen; nez plus discret de pétale de rose; attaque ample, sur les arômes muscaté, épicé, de fruits jaunes et de poivre blanc; un vin ample, long en bouche, puissant mais pas lourd, qui garde son fruité, avec une note de bourgeon de cassis en finale. Beau vin dynamique! (pth)
à suivre
Dégustation du 12.12.2014
à garder
2012
Alcool: 13,8 % Vol.
Acidité totale: 4,5 g/l
Sucre résiduel: 1,5 g/l
Dégustation du 12.12.2016
à suivre
Dégustation du 22.10.2013
Belle robe intense aux reflets dorés. Le nez typique et expressif exhale des arômes puissants de rose mâtinés d'une touche d'épices douces. Bouche puissante, dotée d'une acidité sapide, qui combine une aromatique d'une belle typicité à une onctuosité persistante. Finale aromatique et persistante (at)
à suivre
2011
Alcool: 13,7 % Vol.
Acidité totale: 3,9 g/l
Sucre résiduel: 1,2 g/l
Dégustation du 7.12.2015
Nez puissant, ouvert, sur le kumquat, la mandarine et les fleurs blanches, les glycines, le lila ; attaque ample, grasse, calisson d’Aix (pâte d’amande-citron confit) ; magnifique complexité ; beau gras ; très beau vin. (pth)
à garder
Dégustation du 5.07.2012
Intensiv im Duft, aber nicht penetrant: Rose, Blutorange, feuchter Kalk, noch etwas reduktiv. Im Mund wuchtig, trocken, mild ohne Süsse, phenolischer Extrakt, unverkitscht, stringent, still, aromatisch mit guter Klarheit. (us)
à suivre
2010
Alcool: 13,7 % Vol.
Acidité totale: 4,2 g/l
Sucre résiduel: 1,6 g/l
Dégustation du 8.12.2017
Jaune plus soutenu; nez un peu réduit, masquant le pétale de rose; attaque assez ample, grasse; arômes tertiaires d'évolution, du gras, de la puissance, long en bouche; belle matière, légère amertume finale, sur l'écorce de pamplemousse. (pth)
à boire
Dégustation du 12.12.2014
à suivre
2009
Alcool: 14,2 % Vol.
Acidité totale: 5,1 g/l
Sucre résiduel: 0,1 g/l
Dégustation du 12.12.2016
à boire
Dégustation du 22.10.2013
Robe jaune intense aux reflets dorés. Nez mûr d'abricot, de miel et d'épices douces. Bouche puissante, dotée d'une acidité bien intégrée, dévoilant des arômes épicés et une finale tendue d'une remarquable persistante (at)
à boire
2008
Alcool: 13,4 % Vol.
Acidité totale: 4,8 g/l
Sucre résiduel: 2,3 g/l
Dégustation du 7.12.2015
Nez d’évolution, léger «cheveu gris», note de feuille de tabac; attaque ample; notes de pamplemousse, de citron vert ; finale saline et sèche; long en bouche, encore un peu austère. (pth)
à garder
Dégustation du 5.07.2012
Kommt mit einem flaschenreduktiven Ton ins Glas, dahinter blumig, Rosmarin, Haselnuss. Im Mund relativ schlank, filigran, ein wenig süss-sauer, saftig, vergleichsweise leicht, aber ausgewogen und fein. (us)
à suivre
Dégustation du 18.12.2009
Robe jaune clair; nez fin et expressif avec des effluves de feuilles de rose, de litchis et d’abricots; bouche moyenne, aromatique avec une acidité présente et mûre; belle finale; vin élégant, sensuel quoique un brin austère. (mk/jli)
à suivre
2007
Alcool: 13,4 % Vol.
Acidité totale: 3,9 g/l
Sucre résiduel: 4,7 g/l
Dégustation du 24.05.2017
Jaune clair brillant; nez de litchi, de pétale de rose (sans excès); attaque fraîche; beau volume en bouche; finale ronde, crémeuse, sur des notes un peu miellées; un vin gras, puissant, large, d'un bel équilibre pour un vin aromatique. (pth)
à suivre
Dégustation du 12.12.2014
à boire