Mémoire des Vins Suisses
Vin · Région des Trois-Lacs

Pinot Gris

Schernelz Village

Premier millésime MDVS
2007
Appellation
Bielersee AOC
Cépage
Pinot Gris
Parcelles
30 ares, situation sud-ouest Sommerode et Eichholz à Ligerz, 460 m d’altitude
Nature du sol
Calcaire moyen, argileux
Densité de plantation
6100 ceps par hectare
Système de culture
Guyot simple
Année de plantation
1989 et 2009
Système d’exploitation
Production intégrée
Vinification
Pressurage, débourbage, chaptalisation minime. Fermentation en cuve sur levures sélectionnées, élevage sur levures fines avec bâtonnage jusqu’à la préfiltration, pas de fermentation malolactique. Filtration stérile avant la mise en bouteilles en avril.

Notes de dégustation

2015
Alcool:
Acidité totale:
Sucre résiduel:
Dégustation du 12.12.2016
à garder
2014
Alcool: 12,9 % Vol.
Acidité totale: 6,6 g/l
Sucre résiduel: 7,2 g/l
Dégustation du 7.12.2015
Nez fin, herbes fraîches et léger fumé ; CO2 subtil, attaque citronnée, fruitée, menthe, verveine ; bon volume en bouche ; note safranée en finale ; complexe, vineux, avec un bon soutien acide ; note poivrée et belle fraîcheur. (pth)
à garder
2012
Alcool: 12,9 % Vol.
Acidité totale: 5,2 g/l
Sucre résiduel: 2,4 g/l
Dégustation du 12.12.2016
à boire
Dégustation du 22.10.2013
Robe claire aux reflets dorés. Nez expressif et typique, qui mêle des arômes épicés et exotiques. Attaque fruitée, belle matière, acidité élégante et finale racée composent un vin généreux d'une belle typicité (at)
à suivre
2011
Alcool: 12,5 % Vol.
Acidité totale: 6,7 g/l
Sucre résiduel: 4,3 g/l
Dégustation du 7.12.2015
Nez réduit, de caoutchouc, d’asperge ; attaque ronde, sur un boisé tendre ; déjà des notes d’évolution ; un peu lourd, malgré une acidité fraîche en fin de bouche ; notes d’évolution et amertume finale. (pth)
à suivre
Dégustation du 5.07.2012
Pinot-beerig, pur und komplex, Heidelbeer, Marroni und Hefe. Im Mund weich mit leicht grünlichem, phenolisch angehauchtem Extrakt, im positiven Sinn spröde und jugendlich, ausgewogener Bau, gute Dichte, aber auch nicht überkonzentriert, sehr viel Feinheit und Potenzial zur reifen Differenzierung. Mineralischer Hintergrund. (us)
à suivre
2010
Alcool: 13,1 % Vol.
Acidité totale: 5,1 g/l
Sucre résiduel: 8,1 g/l
Dégustation du 8.12.2017
Jaune doré; nez masqué, un peu réduit, avec des notes de vieux fût, d'allumette frottée; attaque un peu perlante (CO2), suave, sur la sucrostié; structure moyenne, d’un vin à la limite du demi-sec; finale un peu amère. (pth)
à boire
Dégustation du 12.12.2014
à suivre
2009
Alcool: 13,3 % Vol.
Acidité totale: 5,6 g/l
Sucre résiduel: 8,3 g/l
Dégustation du 12.12.2016
à boire
Dégustation du 22.10.2013
Robe jaune légèrement dorée; des notes de réduction couvrent un nez minéral où pointent des notes de caramel; en bouche, une pointe de carbonique, un léger sucre résiduel, une matière ample et une amertume finale peinent à former un compromis harmonieux (at)
à boire
2008
Alcool: 13,2 % Vol.
Acidité totale: 4,9 g/l
Sucre résiduel: 4,2 g/l
Dégustation du 7.12.2015
Nez minéral, d’asperge et d’eucalyptus, avec une pointe d’évolution ; attaque fraîche, sur des arômes de citron confit ; milieu de bouche un peu lourd, impression de sucrosité, mais finale pleine, avec une acidité fine ; finale sur la pâte de coing, la cire, le miel, et des notes légèrement fumées et minérales ; complexe, plein, long en bouche. (pth)
à garder
Dégustation du 5.07.2012
Beginnend reif im Duft, brotig, Honig, auch kalk-mineralische Nuancen. Im Mund frisch, etwas Kohlensäure, grünlich und etwas säurebetont, dann aber auch leicht süsslich. Eine schöne würzige Terroir-Nase, aber am Gaumen durch die süss-saure Anlage stilistisch uneindeutig: Für die Säure fehlt es an Extrakt und für die Süsse an Opulenz. Man muss abwarten, wie das weiter reift. (us)
à garder
Dégustation du 18.12.2009
Robe jaune clair; nez expressif sur des notes de poires, d’agrumes et de levure; la bouche est puissante et bien étoffée avec une acidité agréable; finale longue et âpre avec un reste de sucrosité; un pinot gris bien structuré et vif. (mk/jli)
à suivre
2007
Alcool: 13,1 % Vol.
Acidité totale: 5,2 g/l
Sucre résiduel: 0,3 g/l
Dégustation du 24.05.2017
Jaune doré; notes tertiaires au nez, un peu maltées; attaque sur des arômes de pain de seigle, puis de cire d'abeille; traces beurrées en fin de bouche; le vin est tenu par une acidité suffisante, mais a dépassé son apogée gustative, malgré un bon volume. (pth)
à boire
Dégustation du 12.12.2014
à boire